NEC

SIDESHOW

13 JUIN 20H, GARE DU NORD, BÂLE
30 JUIN 19H15, TPR BEAU-SITE, LA CHAUX-DE-FONDS
annulÉ : JUILLET, FESTIVAL TZLIL MEUDCAN, TEL AVIV, ISRAËL

 


Production NEC
En collaboration avec Gare du Nord et TPR


Après le grand succès de la création suisse de Sideshow à Neuchâtel et Lausanne en octobre 2019, le compositeur et metteur en scène américain Steven Takasugi, enchanté par la performance du groupe, décide de composer une nouvelle version de cette œuvre en ajoutant notamment une deuxième partie de piano à la pièce, montant à 9 le total des interprètes, pour achever un effet total de miroir et de dédoublement scénique dans la pièce. Il décide aussi de réécrire certaines parties, notamment en ajoutant un solo virtuose de piccolo à la partie de flûte.

Fermez les yeux.
Imaginez avoir remonté le temps et vous retrouver au début du siècle dernier. Vous êtes dans un parc d’attraction, avec votre famille, pour divertir vos enfants : un tour de manège, un jeu d’habileté, un regard dans une boîte où l’on voit des photos animées et puis une étape chez l’homme qui rit. Il est marrant ce bonhomme en bois qui ouvre la bouche et montre toutes ses dents. « Hahaha ! », il fait. Il rit, il rit et il rit encore. Il ne s’arrête pas…
Il ne s’arrête plus. Son rire continu cesse à un moment d’être amusant et devient sinistre, puis résolument inquiétant…Vous regardez autour de vous, et petit à petit tout commence à se dégrader : les jeux fonctionnent au ralenti et la musique laisse la place à une cacophonie insupportable, pendant que l’homme continue à rire, à rire, à rire…
Voilà les images que Steven Takasugi arrive à évoquer en musique, avec Sideshow, un octuor amplifié accompagné d’une bande enregistrée, où il illustre de manière très réaliste le côté sombre des Luna Park de Coney Island, célèbre baie de plaisance de New-York.
Sideshow est en effet une méditation sur le monde du spectacle, sur la splendeur et la misère des parcs d’attraction, ces lieux de divertissement qui cachaient des réalités effrayantes, entre pratiques sinistres, violence contre les animaux et exploitation d’individus difformes. C’est le cas des « freak shows », une des attractions les plus courantes dans ces lieux, où l’on exposait en tant que « monstres » des personnes désavantagés par la nature, dans une course au profit qui ignorait l’humanité. Le public ne manquait pas, la curiosité morbide était trop forte. Diane Arbus elle-même, la célèbre photographe qui s’intéressait aux marginaux de la société, avouait que ses visites nocturnes à Coney Island, lui provoquaient « un mélange de honte, d’effroi et de respect ».
Après les clichés francs d’Arbus et la revanche des « freaks » au cinéma, dans la célèbre « Monstrueuse Parade » de Tod Browning de 1932, la musique pouvait-elle dépeindre cet univers parallèle, sans utiliser les images ou la parole ?
Takasugi a relevé le défi, grâce à un immense travail de recherche sonore, qui lui a permis d’intégrer la musique en direct avec des sons enregistrés parfaitement adaptés au sujet. La dimension universelle des aphorismes de Karl Krauss, que Takasugi a associé à son oeuvre, suggère une permanence des ombres. Ne serions-nous pas, aujourd’hui aussi en train de commettre des atrocités, qu’un jour nos descendants nous reprocheront ?
Sideshow est une oeuvre écrite pour des musiciens mais pensée pour le théâtre, et qui n’a, à aucun moment, la prétention d’élever les musiciens au statut d’acteur. Tout au contraire, cette oeuvre musicalement virtuose, est intelligemment composée afin d’intégrer tout acte théâtral dans une démarche musicale, ce qui est tout à l’honneur des interprètes. L’exécution de cette oeuvre est elle rendue possible via des indications scéniques et temporelles diffusées dans les oreillettes des musiciens.

Steven Takasugi
Sideshow
(nouvelle version 2020 dédiée au NEC)
CRÉATION

 
Susanne Peters Flûte
Vincent Daoud
Saxophone
Jean-François Lehmann
Clarinette
Sarah Saviet
Violon
Marie Schwab
Alto
Martina Brodbeck
Violoncelle
Julien Mégroz
Percussion
Gilles Grimaître
& Antoine Françoise Pianos

 
Thierry Simonot
Sonorisation
Steven Takasugi
Mise en scène 

RESERVATIONS